[Bellagio] Un CDI ou TPS défectueux ?

Sous l'ère Piaggio sont apparues la Bréva, mais aussi les magnifiques Griso, Norge, Bellagio, 1200 Sport et autres Stelvio.
En attendant l'arrivée d'un refroidissement liquide, de nouveaux moteurs ou modèles ?...

Répondre
Guzzi76
ForumGUZZISTE novice
Messages : 4
Enregistré le : lun. 18 nov. 2019, 11:24

[Bellagio] Un CDI ou TPS défectueux ?

Message par Guzzi76 » ven. 29 nov. 2019, 10:13

Bonjour à tous,

je viens vers vous au sujet d'un soucis électrique sur ma Bellagio où j'ai besoin de votre expérience :

- année 2014
- 50000 KM
- révision tous les 10000 km en concession + perso

Le soucis :

depuis quelques mois la bellagio manque de patate comme si le mélange n’était pas parfait et ce quelque soit le régime ou la période de l'année.
à chaque révisons je fais : jeu de soupapes, calage tps à 150 mv pour avoir 3.6 degré à 540 mv, équilibrage etc..

Ma recherche de panne :

- branchement guzzi diag : la valeur du tps semble trop élevée = j'ai actuellement 4.4 degré d'ouverture pour 536 mv et le tps est toujours à 150 mv papillon complètement fermé.
Si je veux obtenir le 3.6 degré, je dois descendre à 440 mv.
- La tension en entrée du tps n'est pas de 5 volts mais de 4.9 volts.
- la batterie est bonne avec 12.6 volts

Je suis passé voir le mécano qui a testé avec un autre tps qu'il avait sous la main et le résultat est le même, il pense au CDI défectueux mais le prix est assez conséquent.

Avez vous des idées pour résoudre ce genre de problème ?

Merci d'avance
Guzzi 76
Avatar du membre
Le DRH
Chasseur de têtes !
Messages : 15486
Enregistré le : dim. 11 déc. 2011, 20:59
Localisation : Mellewaukee (Deux-Chèvres) !
Contact :

Re: [Bellagio] Un CDI ou TPS défectueux ?

Message par Le DRH » ven. 29 nov. 2019, 11:14

Hello

Va falloir revoir ta méthode de contrôle et de calage initial du TPS, ça se fait uniquement au multimètre et c'est expliqué dans un sujet dédié du forumguzzi.fr.

Après cela, tu reviens nous dire quoi. 😉
2 chiennes, une maîtresse et une épouse (jalouse) !
Si les cons se réincarnent en mouche, c'est seulement pour continuer à nous les briser ! :mrgreen:
Avatar du membre
Mandello
Le Doc !
Messages : 2040
Enregistré le : mer. 21 déc. 2011, 19:04
Localisation : Sud-Ouest
Contact :

Re: [Bellagio] Un CDI ou TPS défectueux ?

Message par Mandello » ven. 29 nov. 2019, 16:03

A mon sens, si le calage initial est correct, la raison du manque de patate est à chercher ailleurs...

Etat de la sonde lambda ?
Catalyseur encrassé ?

La Bellagio a hérité d'un système batard composé de boitiers papillon et d'un TPS réglable (PF3C) de Calif, gérés par un ECU 5M initialement conçu pour gérer un TPS fixe à la courbe linéaire (PF1C), nécessitant un reset logiciel en position ralenti, monté sur des boitiers papillon dont il ne faut pas modifier les butées...

Le manuel d'atelier de la Bellagio c'est du gros n'importe quoi concernant la procédure de réglage. Elle fait un amalgame entre la procedure issue des manuels Calif équipée de PF3C et ECU 15M ou 15RC, et celle des Breva 1100 (et modèles suivants) équipées d'ECU 5M et PF1C... Et se contredit d'une page à l'autre.

Un TPS c'est un potentiomètre qui transmet une tension proportionnelle à sa rotation, elle même liée à l'angle physique de rotation de l'axe du paillon.
C'est l'ECU qui convertit la valeur mV reçue en degrés. Cette valeur en degrés servira, en fonction du régime, à déterminer le temps d'injection à appliquer, donc la quantité d'essence injectée.

Pour le PF3C, la valeur indiquée par les manuels pour le papillon en position "butée ralenti" est purement indicative, car cette valeur dépend de facteurs pouvant sensiblement l'influencer.
Exemple:
Le papillon sera physiquement beaucoup plus fermé sur une moto pour la faire tourner à 1050 tr/min au ralenti si ses by-pass sont ouverts, alors que la même machine devra avoir des papillons plus ouverts avec un ralenti à 1150 tr/min et des by-pass totalement fermés.

Donc pour cette même machine les valeurs relevées (angle ou tension) seront différentes.
S'ajoute à ces facteurs ceux liés à la qualité du flux d'admission, au degré d'encrassement des conduits, etc...

Dans tous les cas de figure, avec un PF3C en état, et correctement calé à 150 mV papillon complètement fermé (boitier propre), cette valeur lu "au ralenti" n'aura strictement aucune influence sur le fonctionnement aux autres régimes... Car la correspondance angle réel / tension transmise ne dépend que du calage initial à 150mV.

Ceci n'est valable que pour le PF3C, dont la courbe de progression n'est pas linéaire, pour lequel la modification des butées papillon est autorisée, et pour lequel il ne faut pas faire de reset logiciel.

A noter que sur la Bellagio un écart avec la valeur préconisée par le manuel (3.6°) est strictement sans aucun effet sur le fonctionnement, même au ralenti.
En effet, les tables de la cartographie montrent que de 3.1° à 4.6° il n'y a aucune modification des temps d'injection, et ceci est valable pour tous les régimes, de 900 à 8200 tr/min.

En plus clair, si le TPS est bien calé à 150 mV, le fait de relever 3.2° ou 4.4° au ralenti ne change rien aux temps d'injection, du ralenti à la zone rouge.

Même chose pour l'allumage, c'est même jusqu'à 6.3° d'ouverture papillon que les valeurs d'avance ne bougent pas...

4.9V en entrée TPS... Etat Batterie ? En fonctionnement L'ECU inspecte la tension de service, au besoin il compense ses conversions pour en tenir compte.
Image
Répondre