|V9] Quelle déception...

Toutes les infos sur les nouvelles Moto Guzzi V9 présentées à l'EICMA 2015, mais aussi l'inédite V85 dévoilée à l'EICMA 2017...
De nouveaux petits blocs injectées qui ont tout d'une grande !
Avatar du membre
Mandello
Le Doc !
Messages : 1762
Enregistré le : mer. 21 déc. 2011, 19:04
Localisation : Sud-Ouest
Contact :

Re: |V9] Quelle déception...

Message par Mandello » jeu. 24 mai 2018, 18:20

Takin a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 09:14
Pour l'instant, les "problèmes" tels qu'exposés en tête de ce fil ne sont pas trop inquiétants.
Si on compare avec certains modèles "historiques", on note une sacrée amélioration! :mrgreen:
De là à dire que c'est grâce aux chinois...
En effet rien d'inquiétant, juste les petites tracasseries coutumières au Guzziste :lol:
Elle est où "la sacrée amélioration"? Parce qu'à une échelle un peu plus large que la simple évocation de son cas personnel la réalité montre souvent que les soucis de dysfonctionnement, de sav aléatoire, l'absence de correction des défauts et de mise à jour des bugs, sont toujours aussi présents qu'il y a 15, 20, ou 30 ans.
Takin a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 09:14
Pour revenir à l'accumulation des déconvenues listées.
1- Il faut arrêter de mettre le niveau d'huile au maxi. Tout va partir dans le boitier du filtre à air.
(Et voilà pourquoi il y a une "tétine" sous le cache latéral gauche).
La tétine est là pour informer de la présence d'huile dans le boitier, sa présence est imposée par EURO 4, qui interdit de brûler au delà de certaines valeurs les vapeurs issues du circuit de lubrification.
Les autres constructeurs répondent à cet impératif en mettant en oeuvre des systèmes d'épuration complexes... Guzzi en plaçant une simple mousse dans le boitier. Quand la mousse est saturée elle dégueule et la tétine se remplit.
Si la solution se limitait à ne jamais rouler avec le niveau d'huile au maxi pourquoi donc (puisqu'il parait qu'il y a une amélioration :D ) Guzzi ne réduit-il pas le niveau d'huile, en baissant simplement le trait supérieur de la jauge?
La réalité c'est qu'en partant d'un moteur vieux de 40 ans, équipé d'un carter grand comme un dé à coudre, mais suffisant pour un déplacement de 500 cc, et en augmentant sa cylindrée de 70% (850 cc) on augmente d'autant la charge du circuit de reniflard. Le problème est insoluble à moins de prendre le risque de rouler avec trop peu d'huile.
Il disparaîtra le jour où Guzzi concevra un vrai nouveau moteur, en faisant une croix sur les techniques datant du temps où on recrachait l'huile sur la route, ou qu'elle partait en fumée avec les gaz d'échappement.
Takin a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 09:14
2- Pour les cale-pieds, faire l'expérience suivante:
Acheter une machine d'occasion et se pointer chez un pro qui ne vous a jamais vu (ni en boutique, ni à l'atelier).
Demander le changement des cale-pieds, sous prétexte que c'est comme ça sur les machines plus récentes.
Et bien, même chez Harley, ils vous foutront dehors. On parie?
La déception de V9.44 me semble parfaitement légitime sur ce point.
Pourquoi un propriétaire de V9 2017, ayant acheté sa machine neuve ou d'occasion, bénéficie t-il du changement systématique et gratuit des commandes, alors que le malheureux ayant endossé le rôle de bêta-testeur en 2016 n'y aurait pas droit?
Il s'agit pourtant d'une "largesse" officielle de Piaggio, et non d'un geste de concessionnaire.
Les commandes au pied des 2016 et 2017 sont strictement identiques.
Takin a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 09:14
3- Les feuilles d'alu, il y en a partout autour des moteurs de bagnoles récentes.
D'un côté, on dira Deutsche Qualität (par exemple), et de l'autre c'est Guzzi berk?
Sauf qu'entre des protections thermiques dignes de ce nom et l'alu Piaggio semblable à celui servant à la marmotte de chez Milka pour emballer les tablettes de chocolat, il y a un monde :D
Takin a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 09:14
4- Reste le bouton rouge qui ne revient pas à sa place. Ça se change? C'est cher?
La bagatelle de 170,00 €... Pour 4 000 bornes, chez certains de nos compatriotes ça peut faire cher du kilomètre.


Ces remarques faites chacun est libre de croire que Piaguzzi fait d'excellentes motos dans la pure tradition italiennes. Ça rassure certains, en inquiète d'autres... Et tout le monde est content :mrgreen:
Image
Avatar du membre
v9.44
ForumGUZZISTE occasionnel
Messages : 50
Enregistré le : mer. 04 avr. 2018, 21:17

Re: |V9] Quelle déception...

Message par v9.44 » jeu. 24 mai 2018, 18:58

+1
-yamaha 750 FZX 1990
-yamaha 600 fzs 1999
-motoguzzi V9 roamer 2016
Avatar du membre
RV37
M'enfin !
Messages : 1872
Enregistré le : mar. 30 sept. 2014, 10:25

Re: |V9] Quelle déception...

Message par RV37 » jeu. 24 mai 2018, 19:57

Je suis vraiment d' accord avec vos remarques, débat constructif sur Guzzi. :geek:
La Guzzi possède déjà un bruit et un caractère moteur qui ne ressemble pas à une autre moto.

Mon BMW R1200R de 2009, je n' ai pas eu de soucis avec le mien...
C' est très agréable à conduire mais la courbe de couple et de puissance, le bruit aussi, ne sont pas les mêmes que sur un Guzz.
Elle a beaucoup d' autres atouts.

Quant à LeFred, désolé, je parlais des 900, pas des 1200 comme le tient.
justement, ils ont revus le moteur sur les 1200, qui est calé pour plus de caractère et de couple, comme les anciennes des années 70 ?... Je sais pas, j' ai pas essayé mais les 1200 me plaisent.

On pourrait parler de Harley aussi, c' est cher mais c' est bien.
Tu peux être embêter aussi.. Mais quel caractère moteur (1200)...

ça fait plaisir d' avoir des news de Takin et de LeFred ! ;)
V11 le mans 2002 / BMW R1200R 2009
Avatar du membre
v9.44
ForumGUZZISTE occasionnel
Messages : 50
Enregistré le : mer. 04 avr. 2018, 21:17

Re: |V9] Quelle déception...

Message par v9.44 » mar. 19 juin 2018, 10:23

Merci pour vos réponses.
Sans occulter la réponse dédaigneuse du concessionnaire, la mauvaise foi de guzzi , et quelques défauts , je vous fait un petit retour :


une utilisation sur plusieurs centaines de km

- bon les cales pieds, on s y fait. je n'y fait même plus attention , je me suis reculé de quelques cm sur la selle et mes genoux ne viennent plus rencontrer les culasses...(je ne fais que 1m75). la position de conduite est confortable et agréable .


-j'ai refait le niveau d'huile , et depuis cela n'a pas bougé donc mon hypothèse que la concession n'avait pas fait le niveau correctement se confirme....je ne crois pas qu'ils vont revoir ma guzzi même pour les révisions

-le bouton de démarreur a toujours la facheuse tendance a resté enfoncé et ne pas revenir sans une action de mon doigt.


-j'ai rééssayé deux autres triumph , je ne regrette pas mon achat d'une guzzi . En plus je trouve que la triumph est devenu la moto de monsieur tout le monde , on en voit partout et surtout depuis qu'ils la font en A2 et avec des crédits sur 60 mois
-yamaha 750 FZX 1990
-yamaha 600 fzs 1999
-motoguzzi V9 roamer 2016
Répondre